Bienvenue au temple de la boucle | livraison colissimo 3,50€ EN FRANCE MÉTROPOLITAINE

Cheveux bouclés : 5 signes que votre routine n’est pas la bonne​

Alicia Lazri

Pourquoi ça marche sur les autres mais pas sur moi ? Si vous vous êtes déjà posé la question, vous êtes au bon endroit ! Nous avons identifié 5 signes qui prouvent que votre routine n’est pas la bonne et nous vous donnons des astuces pour y remédier.

Vous avez sûrement des étagères remplies de produits. Vous avez fait confiance aux recommandations de produits de vos blogueuses préférées et pourtant vous vous demandez pourquoi vous n’avez toujours pas le résultat escompté.

Signe n°1 : Vous finissez votre routine et vos cheveux sont gras

Le shampoing reste une des principales problématiques des bouclettes. En témoignent les femmes aux cheveux crépus qui ne peuvent pas se laver trop souvent les cheveux sans se retrouver avec des cheveux secs ou les femmes aux cheveux bouclés, qui ne trouvent pas chaussures (entendez ici shampoing) à leur pied car les shampoings des marques spécialisées sont trop riches et plus adaptées aux cheveux frisés et crépus. Si vos cheveux sont poisseux après le lavage, c’est à dire qu’il y a un résidu gras en racine, c’est que votre shampoing est trop riche pour vous. Il y a de fortes chances qu’il soit trop riche en glycérine, un humectant très présent dans les shampoings pour cheveux frisés/crépus, ou en gras (huiles et beurres végétaux). Si c’est votre cas, vous n’avez pas trouvé la bonne routine de lavage.

Signe n°2 : Vous finissez votre routine et vos cheveux sont déjà secs

Notre problème à nous les bouclettes, c’est qu’on aime tester tout un tas de produits. Nous gardons en nous tellement de “traumatismes capillaires” que dès que l’on voit qu’un produit fonctionne sur une autre bouclette on s’empresse de l’acheter et de le tester.

Sauf qu’il y a autant de boucles différentes que de bouclettes et que chacune d’entre nous a des besoins différents… Un produit peut créer des frisottis sur vous alors qu’il définira parfaitement les boucles de la voisine. C’est pourquoi nous vous conseillons d’abord de définir votre type de boucles grâce à notre questionnaire.

Aussi, une des raisons souvent remarquées lors de mes six années de travail dans le milieu, est que bien souvent les bouclettes qui se plaignent de frisottis utilisent des produits aux compositions peu qualitatives qui ne font rien sur le cheveu (Vous savez, ces produits pour lesquels il faut mettre une louche entière pour styliser et qui nous rendent les cheveux poisseux ET frisottants).

Signe n°3 : Vous n’arrivez pas à maintenir votre définition naturelle

Parfois, le sort semble s’acharner. Vous avez acheté de super produits adaptés à vos besoins, vous essayez de reproduire parfaitement les tutos de vos blogueuses préférées, et pourtant : le résultat mi-figue mi-raisin (soit en language bouclette mi-défini mi-frisottis) ne répond pas à vos attentes. Mais il ne faut pas désespérer.

Votre erreur se trouve probablement dans l’ordre d’application des produits stylisants. Chez Bouclette, nous vous conseillons d’utiliser la méthode LOC/LCO, qui permet d’hydrater votre fibre capillaire avec un premier produit plutôt liquide puis de sceller l’hydratation avec un produit plus gras pour recréer ce film hydrolipidique.

La méthode d’application a elle aussi son importance, que ce soit le finger coils, la praying method ou encore le rake and shake. A vous de les tester pour trouver celle qui convient parfaitement à vos besoins, comme dans cette vidéo en collaboration avec Marine du blog @aboutmycurls, où on alterne les dosages et les méthodes.

Signe n°4 : Vous ne dosez pas bien vos produits

Trouver le bon dosage de produits qui ira parfaitement à vos cheveux constitue une des étapes les plus délicates. La quantité qui marche sur la voisine peut ne pas suffire sur vos bouclettes pour diverses raisons dont la différence de densité ( quantité de cheveux) ou l’épaisseur ( plus ils ils sont fins, moins on a besoin de produits). A vous de tester plusieurs dosages différents jusqu’à trouver celui qui vous convient.

Découvrez le dosage de notre Super-Bouclette Sarah qui a les cheveux  très fins 

Erreur n°5 : Le séchage peut favoriser les frisottis

L’une des erreurs que l’on commet presque toutes, c’est de sécher au diffuseur sur air chaud. Bien que rapide et agréable, cette méthode a le désavantage de favoriser les frisottis. La meilleure manière de les éviter est donc de laisser ses cheveux sécher naturellement, sans les manipuler. On vous l’accorde, c’est hyper compliqué… Surtout en hiver quand il fait froid ! Mais rassurez-vous nous avons une astuce simple : comme je le fais dans cette vidéo, vous pouvez utiliser une passoire jusqu’à ce que vos cheveux soient secs à 80%, puis finir le séchage à l’air libre.

Désormais, vous avez toutes les clés en main pour venir à bout des frisottis !

Composez votre routine sur-mesure

Retour haut de page
Aucun article dans le panier.

Votre profil Bouclette

Élaborez votre profil capilaire :

Je le fais !
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique en matière de cookies